Objectifs et sens de l’Envie d’Europe en Bourgogne du Sud

Créer une « Maison des Européennes et des Européens Cluny-Bourgogne du Sud » a du sens.
*Les liens du Clunisois et de la Bourgogne du Sud avec l’Europe sont multiples ce qui rend le
projet cohérent. Ils sont d’ordres multiples.
-Historiques : tout d’abord qui situent au moyen âge le Clunisois au centre de l’Europe
spirituelle, culturelle et intellectuelle
-Géographiques : la Bourgogne du Sud est restée, au fil de son histoire, un important carrefour
national et international. Porte nord du sud et porte sud du nord de la France. Limite sud de la
langue D’Oïl, du duché de Bourgogne, installée sur le tracé de la ligne de partage des eaux
(mer du Nord Méditerranée), elle constitue aujourd’hui un vaste bassin d’échanges
commerciaux, touristiques, culturels, avec deux gares TGV, le croisement entre des voies
routières principales nord et sud, est et ouest, le Canal du Centre, la Loire et la Saône. Elle est
traversée par les chemins de Compostelle, d’Assise, les routes de D’Artagnan, le GR7. Enfin,
l’Abbaye de Cluny est au centre de près de 1400 sites Clunisiens répartis dans toute l’Europe.
-Institutionnels et Associatifs :
Ici bien des structures sont en lien direct avec l’Europe. Elles bénéficient de ses aides,
participent à ses partenariats, y impulsent des liens. Elles sont autant de partenaires potentiels
de la nouvelle « Maison des Européennes et des Européens Cluny-Bourgogne du Sud ».
Pour exemple,
La Communauté de Communes du Clunisois,
La Ville de Cluny,
Les Municipalités élu(e)s du Clunisois,
Les Mairies de Bourgogne du Sud,
La Communauté de Taizé, (Accueil et accompagnement international)
Le Pays sud Bourgogne,
Le Pays d’Art et d’Histoire,
L’Office du Tourisme Syndicat d’Initiative du Clunisois, (Accueil, échanges avec
l’international)
La Fédération Européenne des Sites Clunisiens, (Au centre du maillage des sites Clunisiens,
Future labellisation UNESCO ?)
Le Centre des Monuments Nationaux-Abbaye de Cluny, (Labellisé Patrimoine Européen)
Le Centre International de Conférences de Cluny et le futur Collège européen,
Cluny Chemins d’Europe et la Maison de l’Europe,
Les écoles primaires du Clunisois, (Accueil d’élèves européens)
Le Collège Pierre Paul Prud’hon, (Echanges linguistiques et amicaux)
Le Lycée La Prat’s, (ERASMUS et échanges linguistiques)
Les Arts Et Métiers Paris-Tech, (ERASMUS et bi diplômes européens)
Les bibliothèques et Médiathèques, (Fond livres en langues européennes, échanges,
conférences, films en VO)
Les Foyers Ruraux de Grand Secteurs Clunisois, (Echanges avec la Lituanie, la Hongrie, le
Canada et le Sénégal)
Cluny de la Paix,
L’Association de la Maison des Echevins,
Pulse Of Europe,
La Rêvothèque, (Projet artistique européen)
La Manufacture d’Idées,
L’association Ecritures en Clunisois, Michel Ducray,
Le Centre d’Etudes Clunisiennes,
Les dentellières, (Le Couvige)
L’Association des anciens combattants et déportés,
Les Européens du Clunisois,
Cluny Langues,
Les associations culturelles de Bourgogne du Sud, CCIC, ACS, Cluny Chemins d’Europe,
Cluny de la Paix,…)
Les associations, entreprises, collectifs solidaires et d’Economie Sociale et Solidaire de
Bourgogne du Sud : Pain sur la Table, ETAP, Secours Catholique, Resto du Coeur, Croix
Rouge, ATD Quart Monde, Ligue des Droits de L’homme (Accompagnement, insertion,
échanges européens)
Les associations d’Européens en Bourgogne du Sud (Associations portugaises,…)
La Clé de la Rose, (Conservatoire européen de la rose)
Les Amis de Cluny,
Les amis du Musée,
L’Académie de Mâcon,
Le Domaine St Laurent,
Les Compagnies artistiques de Bourgogne du Sud, (Un P’tit air de Festival,…)
Les entreprises de Bourgogne du Sud, (co-working, entreprises locales et internationales,….)
Le Collectif « Voies de Femmes en Clunisois », (Rencontres de femmes européennes)
Le Réseau Social et Solidaire du Clunisois, Villages Solidaires (Accompagnement de
personnes précaires et isolées de toutes nations)
La Ligue des Droits de l’Homme,
Les comités de jumelages,
…..Les habitants, résidents, amoureux, visiteurs du Clunisois et de Bourgogne du Sud,
-Pédagogiques : Le Collèges, le Lycées, l’ENSAM, le futur Collège européen de Cluny,
développent des partenariats, notamment au sein d’échanges scolaires, d’Erasmus, de bi
diplômes européens.
-Démographiques : La Bourgogne du Sud est une terre d’accueil prisée des européens. Bien
des étrangers du monde entier viennent y acquérir des résidences secondaires puis s’y
installer, créant au fil du temps de beaux métissages. Un melting pot linguistique et culturel
qui participe aux charmes du lieu, le marque et le dynamise.
-Culturelles : De nombreux festivals à dimension locale, nationale et internationale font vivre
le territoire. Pour les découvrir, cliquez sur le lien suivant : http://www.cluny-tourisme.com
-Touristiques : les visiteurs y sont composés en moyenne de 45% d’étrangers dont 35%
d’européens, le plus souvent Allemands, Néerlandais, Belges, Britanniques, Italiens, Suisses,
Américains, Espagnols. Un visiteur sur neuf y est de langue allemande.
-Spirituels : Cluny, Taizé, Chapaize, Tournus, Paray le Monial sont autant de lieu forts de la
chrétienté européenne d’hier et d’aujourd’hui.
*Nous sentons bien, à travers ces quelques exemples, que la Bourgogne du Sud est un lieu ou
la construction européenne prend tout son sens. Aussi, avons-nous besoin de donner du
souffle à la Nouvelle Maison de l’Europe en Bourgogne du Sud. Pour accueillir dignement
cette initiative à naitre, inscrivons la d’emblée dans la volonté de :
-Fédérer les forces vives locales autour de l’idée de construction citoyenne.
-Renforcer l’action associative locale en fédérant les structures existantes, dans le plus
strict respect de l’identité et de l’autonomie de chacune, autour d’un projet commun qui
dépasse les frontières et ouvre des horizons.
-Regrouper toutes celles et ceux qui agissent ou ont envie d’agir ensemble, au sein d’une
structure active, autour d’une idée forte, l’Europe.
-Créer des interactions, renforcer les liens et l’interconnaissance entre les habitants, les
résidents, les associations, les institutions du territoire.
-Faciliter l’amitié et les échanges internationaux et interculturels en Bourgogne du Sud.
-Participer activement à la construction citoyenne de l’Europe au travers de réflexions,
d’informations, d’actions locales.
-Faire de la Maison de l’Europe en Bourgogne du Sud un véritable lieu de Co
construction et de formation citoyenne, ouverte, tournée vers l’avenir.
*Nous avons pensé qu’il était important de ne pas limiter les frontières de la Maison de
l’Europe au Clunisois mais au contraire de les ouvrir à la Bourgogne du Sud. Ce « flou »
géographique nous semble particulièrement propice à la création d’un « commun » où chacun
de se sente accueilli et respecté.
*Mêler les structures associatives, les institutions, les citoyen-nes, sur un pied d’égalité,
autour d’une thématique contemporaine et essentielle qui dépasse les querelles de pouvoir
c’est aussi créer des conditions propices au débat et à la création démocratique.
*Les Maisons de l’Europe sont essentiellement urbaines. La Bourgogne du Sud est constituée
d’un vaste territoire rural, de villes moyennes, (Chalon Sur Saône, Mâcon, Montceau Les
Mines, Le Creusot), et de petites et très petites communes, (Autun, Bourbon Lancy, Digoin,
Gueugnon, La Clayette, Louhans, St Vallier, Blanzy, Charnay les Mâcon, St Rémy, Chatenoy
Le Royal, Montchanin, Chagny, St Marcel, Cuiseaux, Cuisery, Buxy, Tournus, Paray Le
Monial, Charolles, Cluny,…). C’est cette voix particulière et riche qui a, ici, envie de
s’exprimer dans une double dynamique :
-C’est donner corps et visibilité au vécu singulier de la ruralité européenne. Proposer le regard
original d’une ruralité vivante et évolutive sur l’avenir de la construction européenne.
-C’est aussi ouvrir des perspectives et des passerelles européennes en milieu rural entre
agriculture, tourisme, culture, solidarité, économie, écologie, tradition et innovation. Donner
au lien, à la parole, au vécu, une place centrale.
*Ici, les métropoles (Lyon, Dijon, Paris, l’Europe,) sont extérieures au territoire de la
Bourgogne du Sud. Mais, elles nous sont en réalité proches grâce au réseau de
communications performant dont nous bénéficions. Ici, les habitants sont à la fois mobiles et
attachés à leur territoire. Le mouvement fait partie du projet de vie de bien des personnes qui
choisissent de vivre ici. Ce phénomène explique que nous soyons naturellement ouverts sur
un ailleurs indispensable. L’Europe, la méditerranée sont à nos portes en TGV ou en voiture.
L’Europe fait partie de l’ADN de notre territoire.
Nous avons Chacun-e bien des raisons individuelles et collectives pour désirer parler
d’Europe en Sud Bourgogne, pour y participer, la critiquer, apprendre à mieux la
connaître,…Une Maison est véritablement le lieu idéal pour y parvenir ensemble.
*Objectifs de la réunion : Informer et échanger autour de :
-Qu’est ce qu’une Maison de l’Europe ?
-Quels sont les enjeux d’une telle initiative pour notre territoire ? Quel intérêt y avons-nous ?
-Qui est concerné par une Maison de l’Europe ?
-Quels objectifs peuvent porter une Maison de l’Europe ? A quoi sert-elle ? Quelles peuvent
être les actions concrètes qu’elle porte ?
Pour conclure, nous pouvons parler du rêve que nous voulons concrétiser ensemble
D’Un lieu pour tous, avec chacun,
Un lieu de formation, de partage d’un langage commun.
Un lieu de recherche, de rencontre, d’humanité, de complexité.
Un lieu ouvert et exigeant,
Lieu de formation, information, sensibilisation, rencontres, échanges, réflexion, action,
Un Iieu ressource où l’on vient se nourrir des autres, donner et recevoir, grandir, se projeter.
Un lieu au dessus des clivages politiques, des intérêts particuliers, une fabrique de commun.
Un Iieu de rassemblement autour de l’idée d’Europe, si intimement liée à Cluny, au Clunisois,
à la Bourgogne du Sud.
Un lieu qui nous remette en questionnement, en mouvement, en état d’ouverture.
Du lieu d’une Europe ouverte au monde, solidaire, créatrice de paix, de création partagée.
Un lieu de co construction citoyenne de l’Europe, locale, concrète, inscrite dans le territoire,
impliquant les habitants, européens, habitants du monde.
Un lieu d’où émane l’inspiration, l’aspiration à une Europe de justice,
Un lieu de transmission, de tissage intergénérationnel, interculturel,
Un lieu où les jeunes de tous âges, sages et poètes, fous et utopistes, rigoureux et cartésiens
seront bienvenus dans un processus de co-création intense.
Un lieu où, à l’image de St Exupéry, nous apprenons à mettre en pratique l’idée que « Nous
n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. »
Un lieu où nous porterons ensemble la devise de l’Europe « Unie dans la Diversité »

Fermer le menu